Confessions d’une accro aux cheveux

Bon d’accord, je l’admets. Oui, oui et encore oui, je plaide coupable, j’ai une relation bizarre avec les cheveux. Je suis même obsédée par les cheveux. Surtout les longs. Mais en vrai je les aime tous : les fins, les épais, les bouclés, les blonds, les colorés, les lisses, les courts, grillés par le soleil, doux, dégradés, frangés ou droits. Je les aime autant coiffés, tressés et chignonnés que libres au vent. Pour être le genre de fille qui se sent mal de ne pas sentir ses cheveux sur ses épaules, pleurer à la vue de ciseaux de coiffeur s’approcher d’une mèche de cheveux (que ce soit la mienne ou pas), je crois vraiment que les cheveux ont un pouvoir. Ils font se sentir belle, confiante et féminine, et c’est tout ce dont une femme à besoin en vrai non ? Mais en fait je ne crois pas que ça s’arrête là. Les cheveux c’est plus que ça.

Je vous entends d’ici, « Mais elle est complètement tarée celle-là, faut vraiment être perchée pour croire que les cheveux ont quelque chose de spécial… ». Et bien pensez ce que vous voulez, mais selon moi trop d’ethnies dans le monde donnent des significations philosophiques aux cheveux pour que ce soit infondé. Les Indiens d’Amérique avec les scalps, les Sikhs et leur turban, les Rastafaris et leurs dreadlocks, les Indiennes et leurs tresses infinies… Toutes les preuves sont là. Les cheveux selon moi retiennent une énergie spéciale, et on se doit d’y faire attention.

Apparemment je suis pas la seule tarée à penser cela et il y a quelques jours je suis tombée sur un article très intéressant, qui m’a d’un côté confortée dans me idées parce qu’après tout c’est évident. Cet article s’appelle « The Truth about Long Hair » et met en avant des faits réels suivis d’une étude scientifique. Alors voilà voilà, je vous explique tout :

Durant la Guerre du Vietnam, des Amérindiens dotés de facultés hors du commun étaient recherchés à travers les Etats-Unis. Une fois listés et contactés, ces native american sont engagés dans l’armée, et doivent se faire couper les cheveux pour gagner le respect des autres soldats et surtout parce que faire la guerre les cheveux dans les yeux c’est pas trop pratique. Sauf que, magie magie, on se rend compte que les Amérindiens avec des cheveux coupés perdent les facultés qui les rendaient si spéciaux. En fait, après une séries de questions, les nouveaux soldats ont avoué que leurs cheveux faisaient naître un sixième sens, et que dépourvus de leur tignasse ils perdaient leur intuition, ne pouvaient plus « lire » les signes subtiles ni « sentir » l’ennemi.

Des chercheurs curieux (logique, si t’es pas curieux vaut mieux ne pas être chercheur sinon tu ne trouveras jamais rien) décident donc d’étudier ce phénomène pour trouver des réponses. Ils prennent donc deux hommes aux cheveux longs, leur font passer une série de tests militaires, et les deux hommes passent les tests avec succès. Ensuite, ils rasent la tête de l’un d’eux et les soumettent séparément à d’autres tests, et se rendent compte que celui qui a la tête chauve les rate tandis que celui qui a gardé sa belle chevelure les réussi : par exemple, ils dorment dans les bois et un ennemi armé arrive. L’un se réveille bien avant que les pas de l’ennemi soient audibles parce qu’il sent le danger arriver. L’autre c’est la Belle au Bois dormant, et se réveille que quand l’ennemi l’attaque. Et devinez qui reste endormi comme une grosse loutre ???? Celui qui n’a pas de cheveux bien sûr !

En suite, ils rasent la tête de celui qui avait gardé ses cheveux et font passer les mêmes tests aux mêmes deux hommes fraîchement tondus. Le résultat est stupéfiant : les deux faillent les épreuves qu’ils ont réussies peu avant. Conclusion ? On dort mieux quand on est chauve. Non, enfin !! Conclusion, les cheveux font naître un sixième sens dans le corps humain.

Donc dire que je me laisse pousser les cheveux par conviction serait un peu poussé, mais si ça peut améliorer mes facultés et mes sens, y a pas grand chose à perdre ! Et puis quand on a une chevelure longue et soyeuse on se sent tellement bien que ça serait dommage de s’en priver pas vrai ? Alors voilà, vous saurez tous mes « trucs » pour pouvoir traiter vos cheveux avec plein d’amour parce que c’est tout ce qu’ils méritent (et merde là ça commence VRAIMENT à sonner comme un blog de filles) ! Bien sûr ça peut être simple et rapide et vous n’êtes pas obligés de vider des pots et des pots d’huiles végétales sur votre tête… Je vous donnerai donc tous les secrets de beauté du monde entier pour que vous aillez une chevelure de lionne sauvage en un rien de temps !

IMG_0395

IMG_0366

Publicités

Une réflexion sur “Confessions d’une accro aux cheveux

  1. Pingback: Se couper les cheveux soi-même en 5 étapes | Le ridicule ne tue pas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s