Tout est bon avec du cumin !

Le cumin, pour nous, dans la cuisine, c’est un peu comme la turquoise sur le corps de Juju : on en met partout !

Il entre dans la composition de plusieurs mélanges d’épices, genre le cari (Antilles), le chili ‘Amérique du sud), le garam massala (Inde) ou le ras-el-hanout (Afrique du Nord). Mais c’est nature qu’on préfère le consommer, juste saupoudré sur des aliments : salades, légumineuses, poissons, légumes, soupes… Tout devient délicieux grâce à lui.

L’épice de cumin est la graine, donc pour être consommée, elle doit préalablement être séchée. Les graines, fines et oblongues sont de couleur marron à vert. On trouve donc dans le commerce des graines de cumin, ou de la poudre, ce sont les graines moulues. Nous on l’achète plutôt en poudre donc, mais écrire cet article nous a donné envie d’essayer les graines. Si on trouve une recette sympa, promis, on partagera :-). D’ailleurs, si vous avez les vôtres, on est preneuses hein !!

Attention, je vous préviens, là, c’est la minute « Père Castor », vous n’êtes absolument pas obligés de lire si vous n’en avez rien à carrer de l’histoire du cumin !
Elle est marquée par les rôles économique et médical que l’épice a joués à travers les âges. Déjà utilisées dans les temps anciens pour ses vertus de soin et d’apaisement (notamment des maux de ventre), on a retrouvé des graines dans les tombeaux des Pharaons. En Inde, les femmes le fument dans les harems pour son pouvoir narcoleptique (= la drogue), mélangé à de la cardamone et des clous de girofle. Depuis toujours considéré comme un produit de luxe extrêmement rare et précieux, les Romains faisaient surveiller le cumin par des gardes, il servait de monnaie d’échange au Moyen-Âge et les grands explorateurs en rapportaient d’Inde et d’Afrique du Nord pour en semer dans les jardins royaux.

Alors nous, vous l’aurez compris, on ne l’utilise ni pour payer nos achats, ni pour se défoncer, et encore moins pour décorer les cercueils… C’est beaucoup moins drôle, mais tellement plus meilleur (oui j’ai commandé un Bescherelle à Noël vous inquiétez pas !) : on mélange le cumin aux épinards, aux courgettes, aux lentilles, à la vinaigrette, aux sauces pour faire des trempettes de crudités en apéro, etc… On l’aime pour son goût délicieux mais aussi parce qu’il est excellent pour lutter contre les les troubles digestifs.

Si vous aussi vous êtes des amatrices d’épices, comme nous, n’hésitez pas à consulter la catégorie classement dénommée « La bouffe », on vous en parlera souvent. Parce qu’en plus de parfumer les aliments, les épices ont des vertus insoupçonnées, dont on vous livrera tous les secrets !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s