Le Paradis sur (5) Terre(s) !

Il y a quelques semaines, je suis partie pendant un long week-end en Italie avec mon amoureux. On n’avait pas beaucoup de temps, et même si on est proches de l’Italie, les premières villes un peu sympas patrimonialement parlant sont quand même à 5h de route minimum, donc on a décidé de ne pas dépasser Florence… J’avais repéré depuis un moment un endroit sur la côte ligurienne qui me semblait magique, nommé « Les Cinq Terre » (Cinque Terre en italien).

J’avais surtout vu des photos de toute beauté qui présentaient des villages de pêcheurs aux façades colorées, coincés entre mer et montagne, avec des paysages de fous tout autour. Mais ça a suffi pour me donner l’eau à la bouche. Et puis j’ai appris que le parc national qui entourait le périmètre était inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité : il n’en fallait pas moins pour me convaincre que ce serait la prochaine destination de mes vacances !! Ni une ni deux, je soumets l’idée à mon cher et tendre qui accepte quasi instantanément (en même temps c’est pas compliqué, tu tapes le nom sur Google Images et t’as tout compris, même pas à réfléchir !!), surtout qu’il existe un sentier littoral qui longe la côte en traversant les villages, argument sportif de choc pour le rallier à l’expédition.

Mais Cinque Terre qu’est-ce que c’est ? En fait l’appellation réunit 5 villages (ben ouais, cinque comme dans cinq, pas besoin d’être italien pour comprendre pas vrai ?), d’ouest en est : Monterosso al Mare, Vernazza, Corniglia, Manarola et Riomaggiore.

Je ne peux que vous conseiller d’aller y faire un tour, même pas besoin de préparer ça à l’avance, mais je vais quand même vous donner les tuyaux et notre programme, comme ça vous n’aurez plus aucune excuse pour ne pas y aller, d’autant plus que c’est le moment, avant la haute saison touristique.

On avait réservé un hôtel à la Spezia, ville la plus proche des Cinque Terre, et depuis laquelle les départs en train pour les rejoindre se font souvent. On arrive donc la veille, et après une bonne nuit de sommeil reposant et un bon petit-dèj qui tient bien au ventre, nous voilà partis grâce à la navette qui nous transporte gratuitement à la gare vers cette contrée si alléchante. Arrivés à la gare, on trouve très facilement le bureau qui vend les tickets de visite (et non, pas d’autre choix que de payer, mais pour 12€ vous avez utilisation illimitée aux transports en commun entre les villages et la Spezia, ainsi que l’accès à tous les sentiers qui, en saison, est vraiment réglementé par des surveillants postés dans des cabanes que nous avons croisées vides à chaque fois, mais c’est normal, c’était en février !), et tout le personnel parle même français. Mais là, ô désespoir et déception, on apprend que les conditions météorologiques des jours précédents (fortes pluies) ont entrainé la fermeture de tous les segments du sentier littoral que l’on avait prévu d’emprunter. Autre choix nous explique la dame :  préférer les chemins de randonnée qui ne traversent pas les villages mais qui les surplombent avec une vue imprenable sur la côte, avec des dénivelés de malade et au moins 8h de randonnée. Aussi sportifs et motivés que nous étions, nous n’étions pas préparés (psychologiquement et surtout matériellement !), donc merci, mais non merci ! Du coup on a décidé de faire nos rebelles, d’acheter les billets malgré tout et de s’aventurer en toute illégalité sur ces chemins qui étaient soit disant « fermés ».

Et ben, finalement, on a vachement bien fait !! Aucun problème, à part un éboulis à traverser et un portail à escalader, on s’est régalés ! C’était juste magnifique et le fait d’être quasiment les seuls sur tout le trajet a été d’autant plus appréciable ! Ce sentier n°2, dit Le Sentier Bleu ou Sentiero Azzurro est pour le coup un VRAI PETIT BIJOU DE NATURE ET DE PATRIMOINE. Les paysages sont à couper le souffle, on traverse des restanques de cultures de vignes et de fruits, on croise des ouvriers qui y travaillent et qui nous tapent la causette, on transpire (beaucoup : il fait chaud et ça grimpe pas mal à certains moments), ça sent bon, c’est calme et c’est beau (ouais je me répète, mais vraiment, c’est hyper beau). Bref, 5h (temps maximum de marche, un petit peu plus si vous vous arrêtez prendre des photos, et croyez-moi vous vous arrêterez, grignotez ou morceau sur le chemin et profitez de l’ambiance de chaque village avec leurs commerçants hyper sympathiques et leurs marchés typiques sur les ports) de pur bonheur !

Je vous conseille de vous y rendre avant juin ou après août, quand il fait déjà beau mais qu’il y a peu de monde. Je ne suis pas agoraphobe et d’ailleurs on a adoré croiser des clubs de randonneurs italiens qui semblent friands de l’endroit, mais le sentier est relativement étroit et je pense que ça doit coincer à certains endroits quand il y a vraiment beaucoup d’affluence en plein été. Et puis c’est tellement sauvage et préservé qu’on a vraiment envie de savourer la nature et le calme, sans que des dizaines d’autres personnes gravitent autour de vous ! Nous y étions en février, il a fait un temps superbe, le soleil nous caressait doucement, et l’effort nous réchauffait, mais pas de là à se baigner quand même. Et c’était génial, le genre de journée qu’on peut qualifier de « parfaite » !

Nous on n’était pas spécialement préparés physiquement (une bonne endurance et un amour pour la randonnée certains quand même, mais on n’est pas des oufs non plus !), je pense qu’il suffit d’avoir des bonnes chaussures de marche, ne pas s’habiller trop chaudement mais avoir malgré tout un truc pour se couvrir quand on s’arrête parce qu’on se refroidit vite. De quoi boire et de quoi grignoter, sachant que vous trouverez de quoi subsister dans chaque village, donc pas de panique !
Pour vous faire une idée, je vous donne les distances entre chaque village, et les temps officiels (mais cela dépend aussi de votre rythme, c’est juste pour vous donner une idée) :
MONTEROSSO -> 3,5 km (1h30) -> VERNAZZA -> 4 km (2h) -> CORNIGLIA -> 3 km (1h) -> MANAROLA-> 1,5 km (30m) -> ROMAGGIORE

Autre détail qui peut intéresser certains : si vous voulez prendre le temps de profiter, vous pouvez acheter un billet sur 2 jours (le ticket est un peu plus cher), cela vous permet de visiter chaque village, dormir sur une des étapes ou encore passer plus de temps sur les plages par exemple.

Pour plus de renseignements, vous pouvez cliquer sur ce lien.

Assez parlé maintenant, je vous laisse en prendre plein la vue !!
NB : les photos ne rendent pas grand-chose par rapport à la réalité (avec la lumière, les bruits, les odeurs, c’était vraiment spectaculaire !!), d’autant que je n’ai pas de super appareil photo comme ma sœur, donc là c’est de la qualité iPhone !! Désolée…

 

IMG_4033 IMG_4032 IMG_4025 IMG_4020 IMG_4002 IMG_3884 IMG_3890 IMG_3900 IMG_3904 IMG_3966

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s