B cube

Bon en ce moment dans la fratrie (sororité ??) Delory, c’est un peu l’effervescence et l’occupation (non non Juliette, pas comme pendant la Guerre quand y avait les Allemands, rien à voir, t’es vraiment contaminée par tes révisions sérieux !!).

Entre la benjamine qui révise comme une tarée pour son bac et l’ainée qui est censée rédiger son mémoire de Master mais qui est exténuée par ses journées passées en stage au musée, c’est pas trop l’éclate !! Du genre les journées : lever 6h, coucher 21h, WHAOUW, on vit comme des mémés en fait !!

Juliette a déjà donné des conseils pour survivre en périodes de stress comme celle-ci, mais moi je préfère vous expliquer pourquoi c’est la folie au musée en ce moment : en plus ça me donne l’occasion de faire la pub du musée, de vous inviter à un truc cool ET de parler de culture ;-).

Depuis le début de mon stage pour ma part (mais depuis presqu’un an pour l’équipe du musée), on prépare (entre autres) l’exposition temporaire d’été (y en a une grosse en été et une plus petite en hiver, et ce chaque année), qui sera inaugurée le 13 juin.

Dès mon arrivée, on a bossé sur le catalogue de l’expo, les textes et la scénographie (avec une super équipe de scénographes et techniciens marseillais, de la société Dodeskaden), et depuis je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer, j’apprends des milliers de choses, et ce tous les jours, c’est vraiment super passionnant !

Bref je vous raconte ma vie, tout ça pour dire que si vous êtes dans le coin vendredi à 18h, et que vous voyez de la lumière sortir du MIP (et des bulles aussi…), n’hésitez pas à entrer, ça me ferait plaisir de vous y voir !

En gros, je vous fais le topo pour essayer de vous « vendre » l’expo (qui n’est, soit dit en passant, pas très chère : 6€ avec l’entrée du musée en plein tarif, ou 3€ en demi-tarif) :

C’est une expo qui parle des pratiques du bain et de la toilette en Occident du 18ème siècle jusqu’à nos jours.
Qu’est-ce que la toilette ? Se laver : pourquoi, comment, où, avec quoi ?
Elle soulève des questions qui révèlent de pratiques culturelles, rituelles et sociétales : le bain a une histoire chargée de symboles, différents selon les époques et les religions. Indissociable de l’eau, le bain est un moyen de purification, qu’elle soit physique ou spirituelle. Le MIP (prononcer à l’anglaise s’il-vous-plaît, genre « aime-aïe-pie ») s’attache à illustrer la toilette et le bain, compris  dans son sens hygiéniste dans la civilisation occidentale, sous des angles historique, sociologique et artistique, du retour des ablutions après deux siècles de toilette sèche à la démocratisation de la salle de bain. En tant qu’ambassadeur logique de la propreté, le savon fait le lien entre les différentes thématiques abordées. L’évolution des produits, des lieux, des moeurs permet au public de s’interroger sur son quotidien et sur son époque.
À cette occasion, le musée a fait péter un fonds d’objets qu’il ne présente que très rarement, et que l’on a, d’ailleurs, tout aussi rarement l’occasion de voir dans les musées en général : affiches de grands illustrateurs de la fin du 19ème siècle comme Leonetto Cappielo, Gerda Wegener, Raymond Savignac, Emilio Vila ; boîtes à savon reprenant les codes esthétiques de la Belle époque et des Années folles (Art nouveau, Art Déco, Orientalisme…) ; savons et moules à savons ; différents modèles de mobiliers de toilettes (baignoires, tubs, bidets…) et ustensiles (garniture de toilette en galuchat et cristal, rasoirs…).
Mais comme dans beaucoup d’expositions temporaires, les collections propres du musée sont enrichies de prêts institutionnels et privés, sans lesquelles il est en général très difficile de monter une expo de façon complète.
L’exposition a été conçue de façon à questionner le public sur ses habitudes de toilette grâce à des jeux d’associations et de confrontations.
Ce que je trouve cool dans cette expo, c’est qu’elle ne présente pas seulement des objets dans des vitrines, mais intégre aussi des éléments muséographiques polysensoriels et du didactisme grâce à des bornes multimédia (que je n’ai pas encore testées, et qu’on aura donc le privilège de découvrir vendredi !).

Maintenant que j’ai dit tout ça, je vais quand même expliquer le titre de l’article : Bains, Bulles et Beautés, c’est un peu long à dire à chaque fois, du coup on l’a abrévié en « BBB » ou « triple B », ou encore « B cube » !!
Voilà tout est dit, je vous attends vendredi, en peignoir, au milieu des bulles ! Y a l’invit à la fin de l’article, pas la peine de confirmer, vois pouvez décider de venir au dernier moment, comme ça, parce que vous avez envie :D.

À vendredi les amis !

 

Carton d'invitation web

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s