« J’ai fait le ménage chez les riches »

Rien ne se refuse quand il est question de gagner des sous pour financer un super voyage de 9 mois en Asie du sud-est avec sa sœurette…

Et, face à une pénurie désespérante d’offres de boulot, je me retrouve à cumuler des jobs par ci par là pour ramasser un maximum de sous, et l’un d’entre eux se trouve être du ménage ! Me voilà donc partie au mois de juillet pour 3 semaines d’astiquage intensif… Mais attention, pas n’importe lequel : j’ai rejoint une équipe de ménage qui s’occupe exclusivement de maisons secondaires appartenant à des gens aux moyens financiers élevés, autrement dit, des maisons de riches quoi.

Je ne me plains pas, j’ai toujours bien aimé faire le ménage. C’est con, mais une fois terminé, le ménage procure un sentiment de satisfaction quand le travail est accompli, c’est propre, ça sent bon et c’est bien rangé (ben oui, je suis de signe astrologique cancer, et les cancers sont réputées pour être casaniers et prendre soin de leur foyer).

Mais là où je m’attendais à effectuer des tâches somme toute banales et habituelles, je me suis surprise à prendre la mesure de tout autre chose !! Parce qu’en fait, quand on fait le ménage chez soi, c’est une chose, chez quelqu’un qu’on connaît bien, c’est autre chose, mais chez quelqu’un qu’on ne connaît pas, c’est encore bien différent, et quand ce quelqu’un d’autre est riche et par conséquent exigeant car habitué à un certain standing de services, je vous en parle même pas !
C’est là que tu te rends compte que tu ne vis pas dans le même monde que certaines personnes. Tu grandis en pensant que les humains sont tous égaux, et puis au fil du temps tu te rends compte que pas du tout… Et cette expérience a été une occasion de plus de le réaliser. On se doute bien que les gens riches ne vivent pas comme les autres, enfin comme nous quoi, les gens « normaux » qui travaillent pour vivre raisonnablement. Tu les vois à la télévision, dans les magazines, et parfois ça peut te vendre du rêve, tu te demandes ce que ça ferait de vivre comme eux (bien que je sois PERSUADÉE que l’argent ne fasse pas le bonheur, cette expérience ayant une fois de plus conforté mon idée…), mais tu ne sais pas tout. Je vous jure qu’il existe une dimension parallèle où l’argent coule à flot et où les valeurs de la vie ne sont pas les même qu’ailleurs, que chez moi en tout cas.

Quand tu vis dans un monde où tes moindres désirs sont satisfaits immédiatement et où rien ne te fait rêver parce que tu as déjà ou tu peux avoir très facilement tout ce dont tu rêves, tu ne te rends pas compte de la chance que tu as et tu es blasé de la vie… Par exemple, vous saviez que chez les riches, il n’y a pas d’aspirateurs comme chez nous ? Non !! Chez eux, ce sont les murs qui aspirent la saleté, je m’explique… Il y a dans la cave une « centrale aspirante », un gros moteur qui est relié à des prises d’air dans toute la maison, un peu comme une réseau électrique avec des prises, mais pour conduire de l’air, et non pas de l’électricité. On branche un tuyau en plastique souple relié à un balai d’aspirateur, on active le mécanisme en dégainant le manche et hop, le tuyau aspire le sol de toute la maison, puisque chaque pièce est équipée d’au moins une prise. J’avais jamais vu ça de toute ma vie, c’est énorme !!

Bref, je ne vais pas refaire un laïus sur le sens de la vie et l’importance de l’argent dans le bonheur (ou pas…), je vous laisse juste lire ces phrases souvent absurdes retranscrites. Elles me font encore marrer aujourd’hui, d’ailleurs je ne me plains pas de cette expérience, j’ai beaucoup appris, ri, l’équipe de ménage était hyper sympa et c’était bien payé ! Que demander de plus ??

«
– Il va falloir nettoyer à fond l’extérieur, la terrasse est toute sale, elle est recouverte de feuilles mortes !
– Très bien, on va venir à bout de cette terrasse pleine de saleté [Ah bon ? Pourtant je vois juste 5 pétales de fleurs de bougainvilliers qui se sont envolés avec le vent…]

– Il y a des animaux morts dans toute la maison, c’est un scandale !
– Nous allons redoubler de vigilance pour vous débarrasser de ces cadavres.
[Ça ? C’est une mouche morte derrière le radiateur, et je suis sûre que l’araignée qui se trouve sur la toile dans le coin du plafond de 6m de haut (et par conséquent très difficile d’accès pour nettoyer) au dessus de l’escalier est vivante !]

– C’est une maison de vacances, et je suis dépitée de constater qu’il n’y a même pas une planche à découper !
– Madame il y a une table de boucher de 1m50 sur 75cm en bois massif au bout de l’îlot central de la cuisine…
– Oui mais ça ne passe pas au lave-vaisselle !
– Je vous en apporte une cet après-midi.
[Ah oui c’est sur, ça va être compliqué de la faire rentrer dans le panier du bas, à côté des assiettes…]

– Aujourd’hui c’est pas très sale.
– Super, ça va aller vite aujourd’hui !
[Ah parce que pour toi les draps pleins de sang, les sols des salles de bain jonchés de serviettes hygiéniques et les tampons qui traînent dans la douche en marbre de Carrare, c’est pas sale ? Certes…]

– Ne nettoyez pas les baignoires à débordement dans les salles de bain, on ne les utilise jamais, on préfère ne prendre que des douches
– [What ?? Ça existe vraiment les baignoires à débordement ?? Genre comme les piscines ???] Mais alors pourquoi vous avez fait mettre une baignoire dans chacune des 6 salles de bain si vous n’aimez pas les bains ?
– C’est pour pouvoir laver Luka [ndlr : leur petit Yorkshire. Oui oui, il s’appelle comme mon frère…] quand le salon de toilettage est fermé
– D’accord…

– Vous verrez, cette maison n’est pas très grande. Y a que 5 chambres avec salle de bain, et un pool-house dehors.
– Ah oui ça va, c’est raisonnable… [et là j’ai calculé vite fait combien ça faisait dans ma tête j’ai réalisé que c’était quand même presque 3 fois la maison de mes parents, qui est déjà assez grande pour y passer 4h à faire le ménage et que c’était moi qui passais l’aspirateur ET la serpillère. GLURP > gorge qui déglutit bruyamment]

– On croit qu’elle est pas grande quand on arrive d’en haut, mais en fait on arrive par le dernier étage, il y a encore 2 étages sous la restanque. Ça fait à peu près 700m2 de surface.
– Ah ok. Cool.
– … Et j’ai oublié le grand sous-sol aussi, avec une salle de cinéma.
[- Ah ben oui je me disais aussi, ça manque souvent de salle de cinéma une maison…]
– Et c’est toi qui passes l’aspirateur ET la serpillère…
– Chouette.

– On va changer les housses de couette ce matin, faites attention, elles sont en plumes d’oie, donc elles sont très lourdes.
– Les couettes ??? En plumes d’oie ??? Mais on est en juillet ?? Si tu me fais dormir avec une couette en ce moment, je te jure que tu me retrouves morte le lendemain matin…
– Non non, ils ont pas chaud, vu qu’ils mettent la clim à 17°.
– Ah ben oui, c’est sur qu’à cette température, j’aurais besoin d’une couette.
»

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s