Le sucre, ce poison

C’est en mangeant un paquet de Dragibus que cette idée de post m’est venue. Oui tout a fait. C’était bientôt le bac, je stressais, j’étais fatiguée, je faisais que travailler (bon ok, je faisais aussi des pauses pour regarder des épisodes de Mindy Project mais bon…) et pour me réconforter des fois je mangais des trucs pas top en faisant des exercices barbants (Virguinie peut en témoigner ;)). Vous savez que j’ai changé radicalement d’alimentation il y a plus de 5 mois (lisez ça si vous n’avez pas lu l’article), et que je fais beaucoup plus attention à ce dont je nourris mon corps. Vous vous doutez bien que les bonbons, plein de sucre ultra raffiné, de dextrose, d’acidifiants etc, ne sont pas les meilleures choses à avaler. Mais en même temps j’ai jamais dit que j’avais une alimentation parfaite, et loin de là. J’essaye juste d’écouter mon corps et de respecter mon éthique. Et la mon corps criait famine de Dragibus… Alors j’ai succombé ! Etre frustrée est encore pire que regretter pour moi. Mais pas là, là le regret était bien pire que la frustration que j’aurais ressentie.

Pourquoi ?

Après la satisfaction que m’a procurée la haute dose de sucres rapides passés dans mon sang (celle qui nous fait nous sentir bien et « sugar high »), je me suis sentie terriblement mal. Une migraine m’a emprisonné le cerveau, j’ai eu mal au ventre et j’avais plus aucune énergie. C’était comme une phase de « desintox ». Et c’est là où j’ai compris en quoi le sucre était une drogue. Et ce que j’étais en train de vivre était une gueule de bois, une gueule de bois de dragibus, un sevrage de sucre.

J’avais diminué ma consommation de sucre d’une manière radicale : avant je pouvais en manger un peu avec tout. J’en mettais dans mes fruits,dans mes céréales le matin (alors qu’elles étaient largement assez sucrées, mais le sucre appelle le sucre alors je n’en sentais même plus le goût), j’en rajoutais toujours dans les gâteaux que je faisais, parce que je pensais « du sucre il y en a jamais assez ». Pour vous dire à quelle point j’étais atteinte par cette addiction, j’avais même l’habitude de creuser 2-3 cuillères dans mon yahourt pour qu’il y ait plus de place pour le sucre… Mais aujourd’hui ça tombe bien, je ne mange plus de yahourt, et plus de sucre raffiné ahah ! J’ai donc décidé, lors de mon changement d’alimentation, de couper complètement ma consommation de sucre. C’était brutal (surtout pour une droguée comme moi), mais je me suis dit que si je ne le faisais pas d’un coup je ne le ferais jamais.

 

Mais je m’égare, revenons-nous à nos bonbons :

Quand j’ai commencé à me sentir mieux, c’est-à-dire à peu près 2h après l’incident, j’ai cherché à comprendre pourquoi je me suis sentie si mal après avoir ingurgité ma première grosse dose de sucre en 5 mois. Puis je tombe sur un article et tout fait sens dans ma tête. Le sucre raffiné est une drogue qui au contact de nos cellules fait libérer de la dopamine au cerveau. C’est pour cela que la descente est si difficile. Je nourris ma curiosité, je lis, je regarde, et je comprends. Je comprends que le sucre est un poison, et un poison très légal, puisqu’il est présent partout, dans chaque plat pré-cuisiné, dans les conserves, dans TOUT.

Morale de l’histoire :
Ce n’est pas parce que c’est vendu en masse que c’est bon pour votre santé. Certains aliments sont toxiques et vous devez apprendre à écouter la façon dont votre corps réagit.

Bien décidée à me calmer pour un bon moment et me sevrer de cette addiction, je me suis renseignée sur les alternatives qui s’offraient à moi pour combler le manque que mes papilles ressentaient. Et j’ai une TRÈS BONNE NOUVELLE : Il y en a des tonnes. Vous pouvez essayer des tas de choses. Le miel, le sirop d’agave, le sucre de noix de coco (delicieuuuuux), le sucre non raffiné (et je ne parle pas du sucre roux, parce que très souvent c’est du sucre raffiné, mais coloré…), et bien d’autres ! Alors laissons tomber le sucre et faisons l’expérience de nouvelles choses 🙂

Publicités

Une réflexion sur “Le sucre, ce poison

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s