LIBERTÉ, j’écris ton nom

[…]
Et par le pouvoir d’un mot
Je recommence ma vie
Je suis né pour te connaître
Pour te nommer
Liberté
.
Paul Éluard, 1945, Au rendez-vous allemand.

Ça y est, c’est la fin. La fin de mes études. À 26 ans, 2 mois et 5 jours, j’ai passé précisément 24 ans et 10 jours de ma vie sur les bancs de l’école, mais aujourd’hui à 15h, j’ai définitivement dit au revoir à ma vie d’écolière et d’étudiante ! C’est les parents qui doivent être contents aussi… (FAUX !! Nos parents sont tellement super qu’ils nous ont toujours soutenus dans toutes les décisions qu’on prenait !!)

Après 1 mois de souffrances intenses pour « accoucher » de mon mémoire de Master 2, j’ai réussi, je l’ai fait !! Je l’ai réfléchi, mûri, construit, rédigé et soutenu. Je sais qu’il n’est pas parfait, je pense que j’aurais pu faire mieux, ou autrement du moins, mais après tout, on ne va pas refaire l’histoire, et c’est très bien comme ça. Je suis soulagée, je me sens légère et libre !

Et les femmes de ma vie m’ont accompagnée, alors je savais que tout allait très bien se passer… Et puis ma sœur d’amour la plus belle de toute la Terre m’avait coiffée comme si j’étais une princesse ! (gros hack de Juliette)
Du coup ça s’est transformé en une journée entre filles avec accessoirement le plus gros oral de toute ma vie !

IMG_2105.JPG

IMG_2106.JPG

Blazer : H&M
Robe : H&M
Chaussures : Zara
Sac : Naf Naf
Arrière plan hyper photogénique et trop magnifique : l’université d’Avignon et des Pays de Vaucluse, campus Sainte Marthe

IMG_2111.JPG

Mais après toutes ces années passées en cours, ben moi, je ne sais pas ce que c’est de « ne pas aller à l’école », puisque je ne me rappelle pas des deux premières années de ma vie… Et quelque part, même si ça fait du bien de se dire que les études sont finies, ça fait aussi extrêmement peur parce que c’est la fin de quelque chose. Mais c’est une peur agréable, l’inconnu, le changement, le début d’autre chose, ça fait battre le cœur, ça donne des guilis dans le ventre et c’est excitant parce que je me dis que tout est possible. TOUT ?? Genre vraiment TOUT ? Ouais en théorie, tout est possible, ça ne tient qu’à moi !
Comme par exemple genre :
– étudier les grenouilles Cardioglossa cyaneospila au Burundi (oui oui c’est une espèce rare qui existe vraiment, si vous me croyez pas vous n’avez qu’à taper le nom dans Google…)
– devenir clowne/plombière/maître sushi
– apprendre à lire, écrire, parler et compter l’esquimau
– essayer d’élever des têtards dans l’eau salée de la Mer Morte
– apprendre toutes les formes de nuages qui existent
– collectionner les chaussures à talons de plus de 12cm (ah mais non, ça c’est déjà fait…)

Ouais bon je suis un peu folle dans ma tête, mais quand même, je ne vais pas faire tout ce qui est inscrit dans cette liste !! Dans l’immédiat je me contente « juste » de retarder l’échéance de devenir « une grande qui doit chercher un travail » en partant voyager 9 mois en Asie, et c’est déjà trop coooooool !! Pour le reste, on verra l’année prochaine 😉

Publicités

2 réflexions sur “LIBERTÉ, j’écris ton nom

  1. Hourra, Bravo !! Rien que pour cette tenue très chic, avec pochette assortie aux escarpins, le mémoire est dans la poche… Mais hein, on sait bien que tu le mérite aussi par son contenu !! Bonnes vacances bien méritées !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s