Les 15 choses que 15 jours de voyage nous ont apprises

1. Bien réfléchir à la date et l’heure de départ d’un vol, quitte à demander un second voire un troisième avis.

2. Les garçons sont les mêmes partout. Même au fin fond du Sri Lanka, on remarque la bonne vieille combinaison (qui marche ou pas) qu’on appelle ADP : on s’explique. Premièrement il y a l’Approche, qui peut être un simple « hello where are you from girl ? » ou bien un klaxon (ça plait ou ça plait pas, nous ça nous plait pas du tout). Ensuite, c’est la Démonstration. Cela peut aller d’un « let me carry your bag » (en effet je suis pas contre le fait que tu me montres tes muscles en même temps que je repose mon dos), à un concours de lancer de cailloux dans le lac d’en face. Finalement, il y a la Proposition, la partie la plus drôle. Plus c’est original, plus ca nous fait rire. Par exemple l’éternel « What’s your name ? » – « Juliette » – « Can I be your Romeo ? » ne fait plus rire personne, et encore moins Juliette…

3. Les filles sont les mêmes partout. Elles aiment les chaussures, les fringues, les bijoux et sont jalouses (exemple : quand un garçon nous propose de partager le taxi pour aller au même endroit, la fille fait la gueule tout le long). Bon évidemment c’est très réducteur, mais en règle générale c’est souvent le cas…

4. Spicy ne veut pas dire la même chose dans toute les cultures. Parce quand on te sert un bol de chili en te disant « not very spicy », ben il faut réfléchir à deux fois avant de se lancer. Savoir ça vous évitera bien des sueurs. De rien.

5. Savoir renoncer à avoir des habits propres. Parce que les lavages a la main ca va une fois, deux fois, mais le savon de Marseille c’est pas NON PLUS de la lessive quoi.

6. Épiler une aisselle à la pince à épiler, c’est long. Oui, nos problèmes de filles existentiels sont les mêmes à l’autre bout du monde.

7. 150 roupies sri lankaises est le tarif préférentiel de base pour arnaquer les touristes. Que ce soit pour une course de tuk-tuk, un régime de bananes, une bouteille d’eau ou une carte postale.

IMG_3248.JPG

8. Savoir quelques mots locaux vous sauvera dans certains cas. Et puis les gens sont toujours très contents de voir que des touristes (on va pas se mentir, c’est ce qu’on est) font l’effort de parler la langue. Bon évidemment c’est pas du vocabulaire philosophique, mais juste de quoi se débrouiller si la personne ne parle pas anglais, genre « bonjour », « merci », « combien » « trop cher » (celui-là vous l’utiliserez souvent), et « au revoir ». Et puis au pire, le sourire est le langage universel.

9. « À Rome, fais comme les romains. » est LA phrase à retenir. Parce que se présenter devant un temple bouddhiste en mini short taille haute et brassière nombril à l’air (comme toutes les américaines de 20 ans qu’on croise), puis râler quand on se fait refouler, c’est un peu le monde à l’envers. T’es pas chez toi, et même si c’est pas ta culture, tu respectes. Ingrid a bien troqué ses robes pour des pantalons de randonnée… Alors ça devrait pas être insurmontable.

10. Le seul truc que tu payes plus cher à l’autre bout du monde qu’en France, c’est l’eau. Et quand boire l’eau du robinet risque de te filer au mieux une caguagne carabinée et autres vomissements libérateurs, au pire une hépatite, tu payes. Tu payes. Tu payes, et tu payes. Mais c’est encore mieux quand t’arrives à négocier.

11. Justement, négocier, c’est ce qui va en fait te prendre le plus de temps en voyage. Du temps et de l’énergie. Parce qu’en tant qu’occidental, ils pensent que t’as les moyens alors ils poussent les prix.

12. Le rapport kilomètres parcourus/temps pour les parcourir, n’est pas du touuuuuut le même que chez nous. Exemple, quand le chauffeur te dit « C’est pas loin, c’est qu’à 100km ! », toi tu penses naïvement qu’en 40min c’est bouclé. Sauf QUE, 4h30 plus tard, t’es toujours dans le bus (avec un gamin qui te fixe en te lançant des cosses de cacahuètes et l’aisselle de quelqu’un dans ton visage).

13. Dire adieu à des ongles longs ET propres. Et ouais, faut choisir. C’est dommage, pour une fois qu’on les a longs…

14. Se doucher tout les jours est un LUXE. Et alors, si en plus il y a de l’eau chaude c’est… Un peu comme si t’étais Marie-Antoinette à Versailles ou Jasmine à Agrabah.

15. Ne plus faire la vaisselle, ÇA, c’est vraiment les vacances.

Et un seizième pour la route… On apprend et on découvre tellement de choses loin de chez soi, qu’on se répète tous les jours que c’est vraiment VRAIMENT important de voyager.

Publicités

9 réflexions sur “Les 15 choses que 15 jours de voyage nous ont apprises

  1. Bravo les filles, gràce a vous je voyage… Je me suis retrouvée en inde, retrouvant derrière vos commentaires, les couleurs, l’odeur,l’humidité.. Et en plus, je rigole!!!que du bonheur…. Hate de vous lire. Bisoussssssss. ML(maman d’harold)

  2. J’aime votre oeil neuf, votre réactivité, votre simplicité, votre franchise (tellement rare aujourd’hui), votre auto dérision, votre humour. Bravo…continuez à me (nous) faire voyager à travers les mots, sans MAUX ; que les dieux (s’ils existent) vous accompagnent, que vos saints (pas les seins) vous protègent, que votre « bonne étoile » vous éclaire….
    « Fais de ta vie un rêve et d’un rêve une réalité » Antoine de Saint Exupéry
    Bisoussssss Dominique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s