Une journée à Vientiane

On avait décidé d’inclure dans notre périple thaïlandais quelques jours au nord-est du pays, dans une région appelée l’Isan. Cette région se trouve au sud du Mékong, le fleuve qui fait la frontière naturelle entre la Thaïlande, le Laos et le Cambodge. Réputée pour offrir aux visiteurs parmi les plus beaux paysages du pays, on s’est dit que ce serait dommage de rater ça !

Une fois arrivées dans la jolie ville de Nong Khai, on décide de s’y poser quelques jours. Et puis en se baladant sur la promenade de la ville le long du Mékong, on réalise que juste en face, sur l’autre rive, c’est le Laos. En plus, la ville qui se trouve de l’autre côté de la rive, à 400 mètres sous nos yeux, c’est Vientiane, la capitale du pays.

Le moyen de traverser le fleuve pour s’y rendre se trouve être le premier pont de l’amitié lao-thaï, construit en 1994 pour un usage routier comme ferroviaire. On réfléchir et puis on se dit que ce serait dommage de ne pas le traverser, pour aller jeter un coup d’œil au Laos et s’imprégner de l’ambiance même pour une journée. De toutes façons notre programme ici n’est pas chargé, ça nous occupera une journée et c’est l’occasion ou jamais d’aller au Laos, on ne sait pas si ça représentera un jour !

On part donc un matin à 7h pour l’aventure laotienne avec une information précieuse : il paraîtrait que l’on trouve des baguettes de pain là-bas ! Coooooooool !!! 😀

Après une relativement longue débâcle aux différents postes frontières (c’est toujours la même histoire quant il s’agit de formalités administratives…) et un marchandage agité avec les différents chauffeurs de tuk-tuks et taxis, on arrive en plein centre de Vientiane pour un petit déjeuner tardif. Et là surprise !! On ne nous avait pas menti : le snack de rue typique est une baguette de pain réchauffée sur la grille du barbecue dans laquelle on tartine de la vache kiri !!! Huuuuuum !! Ce n’est pas gastronomique certes, et encore moins respectueux de nos anciens principes végétaliens, mais ralalala qu’est ce que c’est bon ! Après 3 mois sans avoir croqué le quignon d’une baguette, c’est du pur plaisir :-).

On passe le reste de la journée à se balader, à visiter des temples, dont le fameux Wat Sisaket. Ce dernier est le seul temple de la ville à avoir été épargné des destructions massives que les Siams ont opérées lors de l’invasion du pays, car son architecture rappelle le style siamois ! Les murs du cloître qui entoure le sanctuaire central sont truffés du sol au plafond de petites niches dans lesquelles trônent des statuettes de Bouddha. Ces niches se retrouvent également dans les murs du sim (comprenez le sanctuaire, là ou repose la statue principale du Bouddha, à laquelle on fait des offrandes), il y en a plusieurs milliers en tout, cet assez spectaculaire. En pierre, en bronze, en argent… Les plus anciennes datent du XVe siècle.
Malheureusement, les peintures d’époque illustrant la vie de Bouddha qui ornent les murs et le plafond sont dans un tel état que les photos sont interdites pour les préserver. Mais croyez nous sur parole : l’intérieur est absolument magnifique !

On continue à errer dans les rues et à profiter de cette ville hyper calme malgré le fait que ce soit une capitale ! C’est surprenant de constater cette différence de bruit et de circulation avec la ville thaïlandaise frontalière. Côté esthétique, l’architecture coloniale a laissé de jolies marques et les rues sont très plaisantes. L’influence française est encore d’ailleurs fortement présente puisque toutes les rues sont traduites ou carrément indiquées en français, de même que tous les bâtiments administratifs et enseignes d’entreprise. Sur les devantures et les pancartes se mêlent donc le français et l’alphabet lao constitué de petits vermicelles que l’on a toujours du mal à distinguer des spaghettis thaïlandais !! Et on vous parle pas des nouilles cambodgiennes…

La journée se termine vite, il ne faut pas rater notre bus de retour pour la Thaïlande, avant que le poste frontière ne ferme. Nous n’aurons passé en tout que 9h à Vientiane, mais 9h fort agréables dont nous aurons retenu l’ambiance paisible et le calme qui y règne.

On vous laisse apprécier les clichés de la journée !

2015/01/img_8030.jpg

2015/01/img_8036.jpg

2015/01/img_8049.jpg

2015/01/img_8043.jpg

2015/01/img_8057.jpg

2015/01/img_8069.jpg

2015/01/img_8099.jpg

2015/01/img_8125.jpg

2015/01/img_8136.jpg

2015/01/img_8096.jpg

2015/01/img_8138.jpg

2015/01/img_8146.jpg

2015/01/img_8147.jpg

2015/01/img_8166.jpg

Publicités

3 réflexions sur “Une journée à Vientiane

  1. Salut les poulettes ! On est justement à Vientiane et on pensait à vous car la parenthèse Laotienne se referme pour laisser place à l’Indonésienne ! On arrive à Lombok le 5 mars, pour une dizaine de jours à priori, puis nous aimerions aller à Yogyakarta et ses environs pour 5 jours, pour enfin terminer par Bali, du 19 au 24 mars. Si vous voulez nous retrouver, envoyez nous un pti mail (sarah.lenglart@gmail.com) ou un comment sur notre blog ! Gros bisous
    Sarah et Bertrand

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s