Les connasses en voyage #2

Un homme, la soixantaine, passe devant nous alors qu’on est allongées sur la plage à bronzer, en nous jetant un regard malsain. Il dit « vous êtes de loin les plus belles de la plage ».
La connasse lance « je vous aurais bien retourné le compliment, mais je mentirais… »

Sur la plage de Kovalam, des rabatteurs essaient de convaincre les touristes de venir se dorer la pilule sur leur bout de plage. Les prix tombent et passent de 400 roupies à 200 juste après le déjeuner. Un énième s’approche de nous et nous interpellent « Hello Darlings, for one umbrella and two beds, 200 only !! ».
La connasse répond « Quand tu m’auras vue en maillot de bain, c’est toi qui vas payer pour que je m’allonge sur ton transat ! »

Attablées a un restaurant, on attend notre commande : deux plats que nous allons partager. Le serveur arrive, pose les assiettes devant nous et commence à séparer en deux là nourrtiure pour nous servir.
La connasse, blessée, dit « merci, je suis une femme, mais je peux quand même me servir toute seule. »

Tous les rabatteurs et vendeurs de magasins ont une technique bien rodée pour appeler les touristes. A Delhi, ils lancent un « Yesss excuse me, come come ! »
Fatiguée d’être sollicitée, la connasse à bout, s’arrête et dit « ouais excuse toi, ouais. »

C’est la première fois qu’on se retrouve à manger avec des baguettes en Asie. Et là, le riz n’est particulièrement pas collant, d’où la difficulté d’une des connasses à manger normalement.
L’autre lui envoi « tu peux faire semblant de savoir manger stp ? J’ai un peu honte de toi là. »

Après une journée entière à marcher sous le soleil, on manque furieusement d’eau et de nourriture, et nos neurones commencent doucement à faiblir. Après avoir recommencé la même phrase près de 4 fois sans avoir pu mettre les mots dans le bon ordre ou avoir pu prononcer toutes les syllabes correctement, une des deux connasses constate avec désespoir son incapacité à aligner des mots. L’autre connasse s’impatiente : « bon ce qu’on va faire c’est qu’on va prétendre que cette phrase s’arrête là OU que tu ne l’as jamais commencée si tu veux bien. Merci. »

En voyant tous les chinois couverts de la tête au pieds pour éviter de prendre le soleil, la connasse lance « il fallait peut-être pas choisir la Thailande comme destination si tu voulais éviter le soleil… L’Islande c’était une bien meilleure idée, et avec un peu de chance c’est l’époque de l’année où il fait même pas jour. »

En voyant tant de surfeurs dans un coin d’une île, une des connasse reste bloquée sur l’un d’eux, faisant son jogging. Fier d’être regardé, il lance « Hi girls how are you doing ? »
La connasse dit « ah, ben c’était mieux quand tu parlais pas en fait »

Publicités

6 réflexions sur “Les connasses en voyage #2

  1. Ouais…
    Vous vous êtes quand même donner les moyens de voyager, avoir une ouverture d’esprit et de rencontrer des gens d’autres cultures.
    Je pense que c’est là votre problème… Peut être finalement ne pas comprendre la culture de l’autre, de rester dans le fait que vous ne portiez pas de robes tous les jours, que les draps ne sont pas toujours propres et que le rabatteur fait juste son job pour nourrir sa famille… Comme ferait un commercial en France…

    Pour infos, j’ai voyagé comme vous pendant plus de 3 ans. Et vos articles me sidèrent un peu. Vous vous plaigniez plus que vous êtes ébahis. Il est peut etre temps de retourner à votre socièté de consommation ou aller sur Bali afin de mettre un terme à tout ca. Vous serez peut etre apte à refaire ça avec un peu plus de maturité dans quelques années…

    Juliette

    • Bonjour Juliette,
      Alors tout d’abord, on a lu ton commentaire avec attention.
      Seulement, on pense sincèrement que tu te trompes. Si tu crois qu’on passe plus de temps à se plaindre qu’à être ébahies de ce qu’on voit, c’est que tu ne nous connais vraiment pas ou que tu n’as pas lu les bons articles. Il faudrait que tu sois avec nous tout le temps pour pouvoir dire ça, ce qui n’est pas le cas, donc abstiens-toi.
      Ou alors, autre option, tu n’as pas d’humour ou tu ne les lis pas de la bonne manière. Celui-ci en particulier est à prendre -au moins- au second degré, parce qu’évidemment on ne pense pas ce qu’on dit, on se met à la place de la connasse (celle de Canal+). Peut-être qu’écrit, le dialogue n’est pas retranscrit justement… Ça c’est possible. Mais ceux qui nous connaissent savent sur quel ton (sûrement pas suffisant) on aurait dit tout ça.
      Si toi aussi tu as voyagé, et surtout si tu l’as fait pendant 3 ans (ce qu’on respecte grandement), alors tu sais que c’est jamais toujours parfait. Le voyage n’est pas un concours de bite, c’est pas le jeu de celui qui va tenir le plus longtemps, aller dans le plus de pays, rencontrer le plus de gens ou dormir dans les trucs les plus miteux. Non, non et non, c’est une expérience personnelle et aussi un voyage intérieur. Concept spirituel que peut-être tu ne conçois pas ?
      Nous, on ne voit pas pourquoi on vendrait notre expérience comme sans encombre si ce n’est pas le cas. C’est ça aussi l’honnêteté. Ce blog n’est PAS un blog de voyage. C’est le blog de deux filles qui découvrent une partie de la planète et de la vie en général, qui vivent leur expérience propre. Et comme tu dois le savoir, le voyage n’est le même pour personne. Alors en effet personne ne voyage jamais de la même manière, mais c’est injuste de nous dire que nous le faisons de la mauvaise façon. En aucun cas tu peux juger la façon dont on voyage, pour la simple et bonne raison que ne l’as pas vécu avec nous.
      Et ça tombe bien que tu parles de Bali, parce qu’on y est, et on s’émerveille de ce qu’on découvre comme dans tous les autres pays. D’ailleurs, tu devrais sur le champ arrêter de nous lire, parce qu’un mois de belles histoires et de vantage de mérites de cette île arrivent à grande vitesse.
      Quant au côté humain de cette aventure, il est certain qu’on a eu le temps et l’occasion de faire des rencontres incroyables mais on choisit simplement de ne pas l’évoquer dans le blog. D’abord parce que le ressenti est très difficile à retranscrire par la rédaction, et ensuite parce que c’est personnel et qu’on n’a pas envie d’étaler ça sur internet, c’est un peu notre petit trésor, trop précieux pour qu’on veuille le partager. C’est notre droit, et nous l’exerçons pleinement dans notre blog.

      En 5 mois de voyage on a quand même appris à comprendre et respecter les autres, mais faut pas non plus tomber dans l’utopie d’un monde merveilleux où le voyage est la chose la plus parfaite, et où tout le monde te veut du bien. La naïveté n’a jamais été bonne, sois un peu réaliste. Nous en tous cas on se refuse à ça, on a envie de parler de l’autre côté, certes un peu plus sombre et moins plaisant, mais tout aussi vrai, que ça plaise ou non. À bon entendeur…

      Bonne route !!

      PS : ça nous sidère de constater qu’en 2015, une Française puisse encore voyager en étant persuadée qu’elle ne participe en rien à la société de consommation (ne pas le reconnaître c’est soit être aveugle, soit être hypocrite). Nous sommes absolument désolées de t’apprendre que toi, pour avoir les moyens de voyager, tu consommes et tu nourris le système que tu sembles tant détester (à tort puisque visiblement tu en as profité). Et puis tu as sans doute remarqué (comment passer à côté ?) que cette société de consommation touche aujourd’hui quasiment toute la planète, et d’autant plus les pays où le tourisme se développe : c’est la MON-DI-A-LI-SA-TI-ON. Aujourd’hui, le défi est de découvrir le pays authentique sans avoir de préjugés, comme tu en as sur Bali par exemple. Encore une preuve que l’expérience du voyage est différente pour tout le monde : l’Indonésie est un des pays où on a eu le moins l’impression de n’être qu’un dollar à qui on voulait vendre à tout prix quelque chose (même si comme tu le soulignes, c’est le jeu, c’est leur boulot !) et où les contacts sont les plus naturels et chaleureux. Et ça fait du bien aussi, de dépenser plus d’énergie à découvrir et rencontrer qu’à refuser, lutter et négocier à longueur de journée… Mais ce n’est qu’une question de point de vue après tout !

  2. MDR de LOL les Chinois qui viennent ne pas se baigner et ne pas bronzer en Thaïlande, cela nous renvoie à nos propres absurdités touristiques. Quant aux rencontres authentiques, si elles émaillent à n’en pas douter bien plus votre voyage que le récit que vous en faites, les énumérer dans un concours de quéquettes ne contribuerait pas plus à une démarche d’aventure humaine. Gardez-nous vos remarques loufoques et continuez à nous retranscrire vos francs étonnements de jeunes françaises confrontées à un univers si exotique. Une fois de retour au pays vous aurez tout le temps de digérer cette expérience si dense afin d’en tirer des leçons. Immergées dans un environnement étranger, votre blog peut être la soupape de décompression, la parenthèse, le lien avec vos proches restés au pays, alors ne vous censurez pas au prétexte de déplaire. Bien sûr qu’on jalouse votre liberté de ton et d’aller et venir, mais c’est pour mieux rêver de partir à notre tour, susciter des vocations. Merci merci merci. Deloryma kasih. Ali gâteau gozaïmas !

    • Sama-Sama jeune padawan, c’est bien de se sentir sur la même longueur d’onde. Notre stade de vie nous convient parfaitement et si les ennuyés ne comprennent pas notre sarcasme, c’est dommage pour eux !
      Et puis t’façons, Janpath et Ubud c’est trop chocopops.

  3. Bonjour, Vous avez réponse a tout ! La plage dont vous parlez se situe au Cambodge ? Le pays vous plait ? Il doit y avoir de beaux monuments , il doit encore en exister malgré les guerres ! Bon voyage les filles ! Bises.

    • Coucou mémé !!
      Malheureusement nous ne sommes pas allées jusqu’à l’océan lors de notre séjour khmer. Ces phrases se sont accumulées au cours du voyage, et en l’occurence celle-ci date de la plage de Kovalam en Inde.
      Le Cambodge est magnifique et pour nous il aura été riche en émotions ! On a hâté d’en discuter bientôt avec toi !
      Gros bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s