Australie, on t’aime Aussie

Et ouiiiiiiiiiiiiiii !! Après Bali, on se retrouve dans le pays-continent 😀

L’Australie n’étais pas dans nos plans : chère, pas sur la route, trop immense pour y voyager peu de temps (et quitter un pays avec de la frustration est la pire chose qui soit)… Bref peu de raisons nous poussaient à y faire un tour à part bien sûr l’envie furieuse de découvrir un pays aussi cool, mais pas assez pour effacer tous les « contre ».

Ça, c’était avant qu’on rencontre David au Sri Lanka. On l’avait remarqué au sommet d’Adam’s Peak, farigué comme nous d’attendre dans le froid. Puis on s’était retrouvés sur le même quai de gare à Hatton le lendemain matin. Il était là avec son vélo (il traversait le Sri Lanka à vélo… Y en a qui sont motivés !), puis la conversation s’est engagée et on s’est retrouvés à passer presque tout le reste de notre voyage dans le pays ensemble à se raconter des blagues pourries et partager nos histoires de voyageurs ! Il venait de passer 6 mois en Europe, et avait décidé de s’arrêter au Sri Lanka sur la route de sa maison : Perth, en Australie.

Sur un coup de tête, on lui a dit qu’on venait le voir, et en un claquement de doigt il nous attendait a l’aéroport de Perth avec des croissants et une jolie pancarte.

  

Une semaine, c’est court… Mais assez pour partir en roadtrip !!! Avec la chance inouïe de découvrir le pays de quelqu’un qui a assez voyage pour savoir a quel point son pays d’origine est celui qui est le plus riche et le plus beau de tous.

On a donc pris la route vers le sud, avec comme compagnons « Taylor « (Le surnom de la Swift, notre petite voiture blanche) pleine à ras-bord de provisions, de matériel de camping et de nos affaires.

On a donc roulé comme ça pendant 7 jours géniaux qui nous ont donné l’occasion de :

– Traverser des forêts de pins centenaires
– Visiter des vignobles
– Déguster du vin, du chocolat et du fromage… made in Australia bien sur !
– Rouler sur la poussière rouge
– Sauter dans l’océan plein de requins, et se manger des rochers en remontant (cicatrices a l’appui)
– Regarder le soleil se coucher derrière les nuages
– Marcher à travers le bush
– Manger des TimTams
– Se prendre un cyclone dans la tronche
– Camper sous la pluie
– Organiser un barbecue sauvage (sans viande bien sur)
– Manger du houmous et de l’avocat à s’en écœurer
– Ecouter de la musique en hochant de la tête
– Manger des TimTams
– Griller des chamallow à la flamme du briquet
– Nager dans une cascade
– Se faire attaquer par un kangourou
– Observer une famille d’opossums en pleine nuit
– Ramasser des plumes de perroquets
– Manger des TimTams
– Ne pas se doucher pendant 4 jours
– Flipper en se retrouvant nez-à-nez avec des araignées énooormes
– Prendre le bateau pour aller voir des pingouins… Mais les louper
– Visiter des grottes et se prendre des stalactites dans la tête
– Apprendre que tous les animaux dangereux du monde résident sur cette île
– Interroger du regard le ranger qui nous parle sans qu’on ne comprenne un mot (c’est quoi cet accent sérieux ???)
– Déchiffrer l’accent australien
– Se raconter nos vies pendant des heures et des heures
– Manger des TimTams 
– Boire de la gingerbeer
– Goûter de la Vegemite
– Dîner aux chandelles du tableau de bord de la voiture
– Déambuler dans les rayons de Coles, Woollies et IGA 3 fois par jour
– Manger des TimTams
– Se battre pour recharger les moults appareils électroniques grâce à l’unique et précieuse source USB de la voiture (vous n’imaginez pas le nombre de trucs qui ont le label « USB rechargeable » aujourd’hui : téléphones, iPods, iPads, lampes de poche, enceintes portables…)
– S’inquiéter pour les surfeurs (rapport aux grands requins blancs ET au cyclone)
– Déjeuner dans des endroits cool à Freemantle
– Prendre le CAT 4 fois d’affilée pour faire le tour de la ville sans se prendre la pluie
– Faire les courses pieds nus
– Rencontrer une australienne qui a visité le MIP et Molinard
– Cuisiner de la ratatouille et faire sauter des crêpes
– Essayer de convaincre Dave de venir étudier 2 ans à Berlin (et presque réussir, on y travaille encore !)
– Inviter une quinzaine de personnes à venir nous rendre visite en France

Et surtout… Rigoler, rigoler, rigoleeeeeeeeeeeeer, regretter de ne pas pouvoir rester plus longtemps et espérer pouvoir y retourner très vite !

   

 

   

               

   

          

David et l’Australie , à très très vite !! ❤

Publicités

Une réflexion sur “Australie, on t’aime Aussie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s