DIY #3 : La barrette fleurie

On le sait déjà, on va beaucoup trop mettre cette barrette cet été. Mais c’est pas grave parce que c’est joli alors ça nous excuse. Pour ce DIY facile et original, vous n’aurez besoin que de 20 minutes de votre temps et d’un peu d’habilité.

Ce qu’il vous faut :
Une barrette (1€69 à Cultura, pas cher pas cher)
Une bouquet de fausses fleurs, plutôt petites
Un pistolet à colle
Du fil métallique fin

Que qu’il faut faire :
Coupez les fleurs au début de la tige (5 fleurs)
Les entourer de fil métallique et liez-les ensemble comme une guirlande
Mettez de la colle sur tout le long de la barrette
Posez la guirlande de fleurs et appuyez bien
Rajoutez de la colle si besoin

And you’re DONE :

20140419-205743.jpg

20140419-205751.jpg

20140419-205807.jpg

Publicités

DIY #2 : le porte boucles d’oreilles

Suite à l’emménagement récent d’Ingrid à Grasse, il a fallu trouver une solution pour ranger sa tonne de boucles d’oreilles. Et elle est tombée pile poil dans la bonne maison puisque c’est un problème qu’on avait déjà rencontré, et qu’on a résolu facilement grâce au génie du père Delory. Vous l’avez compris, ce DIY est donc inventé de notre bricoleur de père !!!

Ce qu’il vous faut :
Des clous
2 clous triangles
Une baguette en bois
Un marteau

Ce qu’il faut faire :
Découpez la baguette de bois de la longueur que vous voulez
Plantez un clou tout les 2-3 cm ou plus si vous voulez « aérer » votre porte boucles
Accrochez les clous triangles au dos de la baguette
Plantez deux clous dans le mur (en les espaçant de la longueur entre les deux clous triangle)
Accrochez le porte boucles à votre mur
Posez vos boucles d’oreille

Et voilà, c’est aussi simple que ça, ça vous prend à peu près 30 min !

Après c’est à vous d’adapter votre matériel pour répondre au mieux à vos besoins ! Nous, on est déjà assez rodées sur le principe, donc on a testé d’autres techniques, comme remplacer les clous par des crochets fermés… A vous de voir, et de faire, allez, maintenant, DO IT YOURSELF !! 😀

 

IMG_0746

IMG_0748

IMG_0754

IMG_0756

 

Tu t’es prise pour un chat ?

La semaine dernière c’était la semaine safari, et comme voir de beaux imprimés d’animaux mignons nous manque, alors ce soir c’est cadeau.
On a fait l’acquisition de ces oreilles de chat en barrettes l’été dernier pendant un festival (Aluna) pour lequel on était bénévoles. On devait porter un t-shirt à l’effigie du festival toute la journée (pas très joli bien sûr), donc on a voulu ajouter un petit détail marrant. Donc évidemment, on porte pas ça tous les jours on vous rassure, parce qu’on n’a pas peur du ridicule, mais bon quand même… Et bien sûr Juliette a choisi le zèbre et Ingrid le léopard…

IMG_0621

IMG_0580

L’améthyste, la pierre de la soeur

[Papa, t’as vu, c’est notre deuxième article sur les pierres, t’es fier un peu non ? :P]

Notre histoire avec l’améthyste a commencé en 2013, l’année où on s’est intéressé de plus près à la spiritualité *hippies*. En janvier, maman rentre d’Inde avec quelques cadeaux (ce qui implique évidemment des bijoux à pierres), dont La Bague. Elle va à Ingrid. 9 mois plus tard, elle se met à méditer. Encore un mois après, Juliette part en Inde, trouve sa bague en améthyste (enfin, la bague en améthyste trouve Juliette) et commence à méditer le lendemain. Oui oui, elles sont comme ça.

L’améthyste est un cristal de quartz violet et le mélange de manganèse, fer et titane lui donne sa couleur profonde. Ses principaux gisements se trouvent en France, au Canada, au Brésil et à Madagascar. Mais c’est pas ça le plus important. Le plus important c’est son symbolisme en général, et surtout pour nous. L’améthyste est la pierre de la spiritualité, de la sagesse, de la créativité, de l’intuition. Elle nous rappelle de rester humbles face à la nature et de transformer nos énergies négatives en amour. Mais aussi que tout arrive pour une raison, et surtout le fait qu’on soit soeurs.

 

IMG_0589

La turquoise, c’est la vie

On vous avait promis de parler de couleurs cette fois ! Chose promise, chose due : aujourd’hui on met à l’honneur la… TURQUOISE !

Parce qu’après le vert, le bleu est la plus belle couleur au monde (Juliette : Nan, c’est le bleu avant. Non négociable. Ingrid : Nan c’est le vert avant t’es folle !). On l’a annoncé dans l’avant-propos, Juliette est obsédée par la turquoise, et elle possède une quantité déraisonnable de bijoux ornés de cette pierre.

Mais… La turquoise, qu’est ce que c’est en fait ? On va pas vous saouler avec beaucoup d’histoire, de gemmologie, de géologie (pourtant notre père géologue serait fier) ou de géographie, donc on va essayer de la faire courte : c’est une pierre de couleur bleue, semi-opaque. Elle est très recherchée, surtout sa variété bleu azur, mais il en existe des variétés verdâtres. Son exploitation est très ancienne et beaucoup de ses gisements sont aujourd’hui épuisés. Les principaux actuels se trouvent au Mexique et aux États-Unis, mais également en Égypte, en Iran, en Turquie ou au Tibet. (pour l’anecdote, le seul gisement d’Europe se trouve en France, dans la Creuse… Ah ben ils ont au moins ça !). Les Turcs et les Iraniens, eux, l’appellent « Firouzé », mais comme les Européens l’ont découverte en Turquie pendant les croisades, ils l’ont appelée « pierre turque », qui a ensuite dérivé en « turquoise » (qui a ensuite donné son nom à la couleur « bleu turquoise », CQputaindeFD…).

Mais c’est surtout sa symbolique qui passionne Juliette : la turquoise représente pour le Bouddhisme tibétain la richesse tant matérielle que spirituelle, lorsqu’elle est combinée avec du corail rouge. Pour les Musulmans elle représente le pouvoir spirituel. Cette pierre a la faculté d’être protectrice, elle a d’ailleurs été utilisée par nombre de cultures en tant qu’amulette, depuis des millénaires (on a retrouvé des bracelets de turquoise sur des momies en Iran et en Égypte). Elle est donc utilisée depuis très longtemps pour ses propriétés curatives et préventives des maladies, notamment par les Indiens d’Amérique (Nahko, on t’aime).

On comprend maintenant pourquoi Juliette est attirée par la fameuse pierre : en plus d’être magnifique, elle est au cœur des traditions et coutumes des peuples qu’elle admire, comme par hasard ! Elle s’assure donc de ramener/faire ramener de la turquoise de l’étranger dès qu’elle peut : bracelet de prière du Ladakh transformé en collier par un moine, bagues ornées d’Inde, boucles d’oreilles du Maroc, bracelets, d’autres colliers, et encore plus de bagues (parce qu’on n’en a jamais assez).

Il faut tout de même faire attention aux « fausses turquoises ». Comme les gisements se sont appauvris, on rencontre beaucoup de pierre colorées en turquoise sur le marché. Petite astuce donc, pour reconnaitre une fausse turquoise : il faut que le centre de la pierre soit de la même couleur que le bord.

Les trucs rigolos qu’on raconte à propos des turquoises :
– Elle est offerte pour fêter les 18 ans de mariage et on dit qu’elle change de couleur pour prévenir d’une infidélité.
– Il arrive parfois que les turquoises passent du bleu brillant au bleu terne : on dit qu’elles sont mortes ou éteintes.
– Elle protège son possesseur des mauvaises chutes et protège les marins du naufrage comme les voyageurs des accidents
– Elle apaise la colère, développe l’empathie et amplifie l’intuition
– Symbole de sagesse, elle favorise la réconciliation en cas de querelle
– Elle permet le lâcher prise et favorise l’épanouissement personnel et le bien-être
– Elle fortifie l’amitié
– Elle favorise l’assimilation des substances nutritives et est bénéfique contre les maladies liées à l’alimentation (anorexie, boulimie, cholestérol, maux d’estomac, acidité, mauvaise digestion)
– Les signes astrologiques qui y sont reliés : poisson, verseau, sagittaire, balance, scorpion et… GÉMEAUX!!!! On vous l’donne en mille, c’est le signe de Juliette 😉

20140326-154657.jpg

20140326-154703.jpg

20140326-154733.jpg

20140326-155057.jpg